Metz, notre passion commune

Metz, notre passion commune

Notre équipe « Agir pour Metz » va lancer une initiative inédite « Metz, notre passion commune » en cette date symbolique du jour de la Saint Valentin. Nous proposons d’instaurer chaque année, a une date à déterminer, une journée de l’engagement pour notre ville, l’occasion pour chaque messin qui le souhaite de montrer sa passion et son attachement à notre commune en effectuant une tâche effective ou symbolique pour notre ville.

Pour lancer, cette idée, notre équipe distribuera ce vendredi 14 février un petit autocollant «Metz, notre passion commune» et proposera aux personnes rencontrer d’afficher son amour pour notre cité.

Cette initiative citoyenne s’inscrit dans la célèbre devise de JF Kennedy « Plutôt que de demander ce que le pays peut faire pour vous, demandez vous ce que vous pouvez faire pour lui ». Nous souhaitons donc créer et encourager les conditions d’une nouvelle façon de vivre en société fondée sur la solidarité et la responsabilité. Cette initiative rejoint notre conception du « mieux vivre ensemble » où chacun participe à sa mise en oeuvre. Une communauté de ville n’est pas une somme d’intérêts personnels mais une nécessaire solidarité qui s’exerce entre ses citoyens.

C’est ainsi que nous avons inclus dans notre projet :

1. Mise en place d’un système de bénévolat incitatif permettant une prime permis de conduire

A tous les jeunes messins, la ville subventionnera 50% du coût de leur permis de conduire en échange d’un engagement auprès de la collectivité. Par exemple, apporter une aide aux seniors via le CCAS (portage de repas, déblaiement neige,….). Après expérimentation de ce modèle, il pourra être élargi à tous les acteurs notamment associatifs désireux de l’appliquer.

2 Création et développement des ateliers de soutien et de cours intergénérationnels.

La ville sera un relais par la mise à disposition de lieux pour développer les liens intergénérationnels autour de différentes activités (cours d’informatique, de langue,…). Nous pourrions aussi proposer à des professeurs en retraite d’intervenir dans des activités extrascolaires.

3 Développer les prêts participatifs pour accompagner les projets demandant des levées de fonds (par exemple, pour les fermes urbaines) et aider de jeunes entrepreneurs à s’implanter à Metz.

4 Création d’un permis de végétaliser pour associer les habitants à la reconquête végétale des espaces urbains.

La collectivité seule ne pourra pas assumer les ambitions d’une transition écologique, c’est une responsabilité collective.

shares