Municipales à Metz : Etienne Stock président du comité de soutien de Jérémy Aldrin

Municipales à Metz : Etienne Stock président du comité de soutien de Jérémy Aldrin

Conférence de presse particulière ce jeudi 20 février pour Jérémy Aldrin. Le candidat parle éthique en politique et réaffirme son envie d’une plus grande transparence dans l’exercice de la fonction d’élu. L’occasion aussi pour lui de présenter le président de son comité de soutien, Etienne Stock, ancien sous-préfet de Thionville. 

Parlons peu, parlons éthique. Ce jeudi 20 février, Jérémy Aldrin vient d’avancer sa conférence de presse sur ce thème qui lui tient visiblement à cœur, lui qui, il le rappelle, a été le premier à publier sa déclaration de patrimoine et d’intérêts. La raison de ce remaniement de calendrier : la venue, mardi 18, du Premier ministre Edouard Philippe en soutien à Richard Lioger, une « occasion exceptionnelle de remettre de l’éthique en politique vu le climat actuel », « une occasion manquée » selon lui. Les coups de crocs de Pierre Person à l’encontre de François Grosdidier l’ont choqué. « Tout cela donne un débat politique qui ne me plaît pas dans cette campagne. » Avec Jérémy Aldrin, pas d’attaque frontale ni personnelle, promet-il. « Le concitoyen veut autre chose. »

Pour parler d’éthique, il fait intervenir le président de son comité de soutien toujours en phase de construction : Etienne Stock, ancien haut fonctionnaire ayant effectué sa carrière dans le système préfectoral, préfet honoraire et connu pour ses engagements dans de nombreuses associations. Proche de Jérémy Aldrin, un homme qu’il juge « intègre, sincère, constant et au service des autres » depuis plus de 20 ans, Etienne Stock sera aux côtés du candidat pour le « conseiller sur sa ligne déontologique »« La politique doit apporter des points de repères et nous en manquons actuellement. Les gens sont perdus et tournent le dos aux élus. »

L’éthique et la déontologie seront donc les deux piliers de Jérémy Aldrin dans sa course aux municipales. Pour cela, l’exercice du pouvoir doit être « collectif, partagé, limité et contrôlé ». Parmi ses propositions, Jérémy Aldrin, ancien président de la commission des finances de la Ville de Metz, entend toujours confier ce portefeuille à l’opposition, qui a ainsi « un regard sur les grands projets ». Cette idée est également partagée par un autre candidat : Emmanuel Lebeau. Autres idées : limiter les indemnités des élus et maintenir la commission d’éthique, validée en mai 2019 sur proposition de sa colistière Christine Singer. Cette commission, il compte « pourquoi pas l’élargir aux citoyens, à la façon des jurés d’assises ».

Voir l’article dans la Semaine

Si vous souhaitez rejoindre le Comité de soutien de Jérémy Aldrin, envoyez-nous un message ou adressez vos dons à  :
Alexandre Locquet
Mandataire financier 
16 rue du Saint Quentin
57160 SCY-CHAZELLES

shares