Municipales à Metz : Jérémy Aldrin présente « la seule liste de renouvellement à droite et au centre »

Municipales à Metz : Jérémy Aldrin présente « la seule liste de renouvellement à droite et au centre »

Jérémy Aldrin a révélé ce samedi les 55 noms figurant sur la liste Agir pour Metz. Une liste juste mature, qui ne pêche ni par jeunisme ni par paternalisme, une liste « de compétences » qui veut encore croire en ses chances d’accéder au second tour avec un leitmotiv réitéré : incarner le renouvellement à droite et au centre, en se gardant des polémiques.

Drôle de scène que celle vécue ce matin aux Récollets. Le lieu choisi par les membres d’Unis pour une réunion de travail et par Jérémy Aldrin pour rencontrer des représentants du tissu associatif local juste avant de présenter sa liste. Dans le cloître se croisent ceux qui souhaitent incarner un nouveau visage de la gauche plurielle et les colistiers du candidat qui affirme haut et fort présenter « la seule liste de renouvellement à droite et au centre de ce scrutin ».

Une autre similitude tient à la manière d’envisager le débat politique, avec une certaine hauteur de vue et une forme de sérénité au moment où les polémiques enflent, les corbeaux croassent et les échanges se tendent sur les réseaux sociaux. Ce climat délétère, « nous le condamnons et le trouvons stérile », martèle Jérémy Aldrin, « Metz mérite mieux, Metz mérite autre chose. » Du neuf, c’est ce que propose le candidat d’Agir pour Metz.

« Ce renouvellement, nous ne cessons de l’incarner. Dans la manière de faire campagne, dans les idées et les visages », révélés ce jour. Derrière Jérémy Aldrin, « autour d’un projet structuré et chiffré », ils sont donc 55. Le plus jeune est étudiant et a 19 ans, le plus âgé, 72 ans. Moyenne d’âge : 40 ans. Pile au centre pour le coup. Il y a les fidèles parmi les fidèles, en la personne de Christine Singer, conseillère municipale également, au premier rang. Les poids lourds. Citons par exemple Jean-Luc Muller, en numéro 3, à la tête d’une société leader dans l’intérim et vice-président du FC Metz, pour le développement économique.

Article La Semaine, 29.02.2020

shares